Image default
Sciences et technologies

Le choix d’une imprimante d’étiquettes

Pour mettre en valeur la marque de son entreprise et procurer les informations d’un produit, il faut se doter d’étiquettes lisibles et claires. Pour avoir une impression de qualité, le choix de l’imprimante est crucial. La question étant : « comment choisir une imprimante pour étiquettes ? ». Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour se procurer un appareil adapté à vos besoins. Pour vous aider choisir, ce guide pratique vous est proposé.

Choisir une imprimante par taille d’étiquettes

Le choix de l’imprimante d’étiquette se fait avant tout en fonction du type des étiquettes dont vous avez besoin. Aussi, avant tout chose, il faut bien définir les caractéristiques de l’étiquette à imprimer. Est-ce qu’il s’agit d’étiquette de grande taille ? de taille standard ? ou de petite taille ? La taille de l’étiquette est sans doute la caractéristique la plus importante, car il existe des modèles d’imprimante spécifiques pour chaque taille. Il faut aussi penser aux détails esthétiques comme la dorure qui peut donner un style original et unique à vos étiquettes. On peut également parler du besoin en requipage (technique pour effacer des informations sur l’étiquette). En dernier, on peut évoquer le besoin de la technologie RFID. Il s’agit d’une technologie qui confère une qualité anti-vol à l’étiquette, très pratique pour des produits comme les vêtements par exemple.

Choisir une imprimante par domaine d’application de l’étiquette

Le domaine d’application de l’étiquette peut aussi permettre de délimiter les recherches pour trouver une imprimante. Il faut savoir qu’en fonction du domaine d’application de l’étiquette peut être définie la résolution nécessaire à sa conception. Plus la résolution de l’imprimante est grande, plus le cout de l’appareil est élevé. Il s’agit donc d’un critère prioritaire. Si l’étiquette est utilisée dans des domaines du type pharmaceutiques, cosmétiques ou encore viticoles, il faut une imprimante permettant de faire de la haute résolution. En effet, ses domaines ont besoin de résolution allant de 300 à 600 dpi pour faire des étiquettes avec de petits caractères qui restent lisibles. Sinon, pour des applications dites « logistiques », on peut se contenter d’une imprimante avec une résolution de 200 dpi.

Choisir une imprimante par sa technologie

Il y a plusieurs types de technologies pour les imprimantes à savoir le jet d’encre, le laser et le thermique (et à transfert thermique). Chacun d’eux possède leurs avantages et leurs inconvénients. Le jet d’encre permet d’avoir des inscriptions résistant à l’eau et aux UV. Quant au laser, il procure des inscriptions très précises. Mais le jet d’encre et laser sont plus adaptés aux besoins bureautiques. Ils se limitent donc pour la réalisation d’étiquettes administratives. Pour les imprimantes thermiques, elles sont plus adaptées pour faire des codes-barres. Mais les étiquettes fournies par ces dernières sont conçues pour une courte durée. Un modèle à transfert thermique propose une plus longue durée de vie, mais le changement de consommable dure plus longtemps également.

Bref, le choix d’une imprimante pour étiquettes doit prendre en compte la taille de l’étiquette, la résolution liée à l’usage et la technologie (jet d’encre, laser, thermique ou à transfert thermique). Chaque technologie à des avantages et des inconvénients. Un modèle jet d’encre ou laser est adapté à un usage bureautique tandis qu’un modèle thermique est fait pour des codes-barres.

Related posts

Quel chargeur QI choisir ?

Irene

Pourquoi utiliser un chargeur sans fil pour votre Smartphone ?

Irene

Comment faire durer une batterie d’ordinateur portable ?

Irene

Comment utiliser une enceinte Bluetooth ?

Irene

Optimiser l’accès à un bâtiment, un gage de sécurité pour les occupants

Claude

Où et comment trouver un chargeur à induction à bon prix ?

Irene