1000fom.org
Image default
Apple

Prise en main du MacBook Air 11 pouces

Apple a dévoilé sa vision de l’ordinateur ultra-portable le 20 octobre.

Ce segment, longtemps délaissé par Apple depuis la disparition des iBook 12 pouces et en partie recomblé avec l’iPad, est de nouveau reconquis avec le MacBook Air 11 pouces.

La philosophie du MacBook Air reste la même. Le plus fin et le plus léger possible, avec cette fois-ci une variante, et de taille: la volonté de faire une machine particulièrement réactive et assez puissante pour la majorité des utilisateurs.

Ici, je vais m’attarder sur le modèle 11 pouces avec le SSD de 128 Gigas. La seule différence avec son petit frère étant la capacité de stockage (64 Gigas sur le premier modèle). Son processeur est un Intel Core 2 Duo cadencé à 1,4GHz et il possède 2 Gigas de mémoire vive DDR3 cadencée à 1067MHz.

Dans cette prise en main, je vais également essayer d’aborder les différentes questions qu’on a pu me poser sur Twitter.

Contenu de la boîte

La boîte s’est encore affinée comme à chaque génération de produits chez Apple. Le design est directement inspiré de la boîte de l’iPhone 4: des bords blancs et le dessus noir avec un visuel de la machine.

Comme d’habitude, on retrouve la documentation, les stickers Apple et le support de réinstallation. Apple délaisse désormais le DVD pour une clé USB contenant Mac OS X et iLife, facilitant considérablement une réinstallation éventuelle.

Le chargeur 45W à lui aussi fait une cure d’amaigrissement, devenant encore plus compact. C’est à se demander si on ne chargera pas bientôt nos Macs avec des chargeurs secteur de la même taille que celui de l’iPhone.

Et bien sûr, le MacBook Air.

Le support de réinstallation système désormais sur clé USB

Connectique

Sur le 11 pouces, il y a deux ports USB (un de chaque côté… enfin), un Mini DisplayPort, une prise casque et le connecteur MagSafe. Sur le 13 pouces, on trouvera en plus un lecteur de carte SD.

Si je dis enfin pour les ports USB de chaque côté c’est parce qu’il est impossible d’utiliser correctement une Mighty Mouse sur un MacBook ou MacBook Pro (le câble étant bien trop court). Mais aussi parce qu’on ne peut pas mettre deux appareils USB avec une connectique assez volumineuse côte à côte, les ports étant trop rapprochés.

Poids et design

Avec 1,06kg sur la balance, le MacBook Air fait office de plume dans un sac à dos. C’est à peine 300 grammes de plus qu’un iPad Wi-Fi + 3G. On le tient sans effort à bout de bras et il ne pèse pas sur les genoux.

On reste dans le ton actuel de la gamme unibody au niveau du look, de l’aluminium, encore et toujours. Le MacBook Air passe sur un design plus tranchant, fini les rondeurs de la coque inférieure.

La finesse quand à elle est toujours aussi impressionnante. Je m’amusais à appeler l’ancien modèle “la feuille d’alu” et c’est encore plus le cas aujourd’hui.

Pour le reste, le MacBook Air hérite de la touche visuelle des MacBook Pro, à savoir la charnière de l’écran qui est désormais de couleur noire.

Aussi fin que le clavier Bluetooth Apple

Utilisation

L’écran est très confortable, la résolution de 1366×768 permet une bonne lisibilité avec une certaine finesse au niveau du rendu. Il est tout aussi lumineux que sur les autres Macs.

Les aimants sont moins forts qu’avant et l’écran s’ouvre beaucoup plus facilement, plus besoin de tenir la base du MacBook Air pour éviter qu’elle se soulève à l’ouverture.

Comme on pouvait s’y attendre, le clavier n’est pas étriqué et garde la même taille que son prédécesseur. Seules les touches de contrôle sur la rangée supérieure sont bien plus fines que sur les claviers Apple classiques.

On peut regretter l’absence du rétro-éclairage si plaisant à utiliser sur les MacBook Pro. Est-ce par manque de place ou pour faire comme le MacBook Blanc et le différencier des MacBook Pro?

Point appréciable: on retrouve la touche pour le démarrage et l’extinction de la machine directement sur le clavier.

La qualité de la webcam est tout à fait honorable, les couleurs tirent légèrement vers les teintes chaudes.

La touche de démarrage est sur le clavier

Performances

Le MacBook Air est rapide, très rapide. Et le SSD y est pour beaucoup. Comptez par exemple un peu plus de 16 secondes pour un redémarrage complet, que le SSD soit vide ou rempli à plus de la moitié.

Les applications se lancent quasi dans l’instant pour la plupart. Le système réagit bien avec plusieurs applications lancées (dont iTunes qui tourne en tâche de fond pour la musique).

Voici des exemples de ressenti avec quelques applications:

Sous Word, l’affichage du texte à 100% est assez petit mais tout à fait lisible, au pire on pourra toujours zoomer afin de mieux voir ce qu’on tape.

Les textes sont parfaitement lisibles

iPhoto et Aperture sont parfaitement utilisable sans avoir de gros ralentissements pénalisants. Sur Aperture, il faudra tout de même s’attendre à un temps de traitement supplémentaire pour les retouches localisées (sur du RAW) et lorsqu’on navigue dans une photothèque volumineuse. Pour le visionnage de photo, l’écran ne m’a pas semblé trop petit. Par contre, dans le cas d’une retouche localisée, il faudra jouer avec le zoom.

Aperture sur 11 pouces

Au niveau des jeux, j’ai pu voir ce que donnaient ToCa Race Driver 3, Call of Duty 4 Modern Warfare et Star Wars Le Pouvoir de la Force.

Pour ToCa, même avec les réglages et l’anti-aliasing à fond, pas de ralentissement notable. En ce qui concerne Modern Warfare, je me suis contenté de réduire légèrement les réglages pour éviter un léger lag dans les environnements avec de la pluie ou ceux avec beaucoup de détails.

Par contre, pour Star Wars, il a fallu faire de grosse concession sur la qualité pour pouvoir jouer correctement. Les effets dans le jeu sont tellement nombreux qu’avec les réglages poussés au maximum cela devenait injouable.

Autonomie

Pas d’inquiétude à avoir dans le cadre d’une utilisation web. La batterie tient effectivement les 5 heures indiquées par Apple. Dès l’instant qu’on travaillera avec plusieurs applications lancées, il faudra s’attendre à devoir aller chercher une prise électrique plus rapidement. N’ayant pas pu pousser plus loin j’éviterai de donner des chiffres erronés.

Bruit et chaleur

Je n’ai pas eu l’occasion d’entendre les ventilateurs une seule fois. Le MacBook Airest resté particulièrement silencieux en lecture sur Youtube et même pour un encodage vidéo.

L’autre point non négligeable est qu’il chauffe très peu. Il a fallu que l’encodage soit lancé depuis une bonne dizaine de minutes pour sentir la coque tiédir. Tout en sachant qu’elle n’est jamais arrivée à la même température que mon MacBook Pro 13 pouces dans le même type d’utilisation.

Hauts-parleurs

Le son reste correct et un peu faiblard à fond. J’ai eu l’impression d’écouter une station de radio. Il est tout de même bien meilleur que sur l’ancienne génération de MacBook Air.

Flash

J’ai installé Flash Player directement et ça marche plutôt bien… En général. Sur certains jeux en plein écran avec beaucoup de détail, on fera très souvent face à quelques ralentissements.

Prix

Le premier modèle de MacBook Air avec un SSD de 64 Gigas est à 999€ et le modèle testé avec 128 GIgas à 1149€. Les prix sont calqués sur les MacBook Pro 13 pouces. Le choix pourra sembler difficile au premier abord mais on saura rapidement vers quelle machine se diriger en fonction de son utilisation.

Impressions

Pour avoir pu l’utiliser durant presque deux jours, je trouve qu’il n’y a pas grand chose à redire. Il est sûr que je ne m’en servirai pas comme machine principale, pour le traitement photo par exemple. Pour le reste, il conviendrait parfaitement. La rapidité d’exécution, son encombrement et son poids en faisant un modèle pour les futures générations de MacBook.

Le maître-mot: finesse!

Et dans l’avenir?

Le support de réinstallation sur clé pourrait devenir un nouveau standard chez Apple pour les réinstallations système. En effet, cela devient de plus en plus plausible. Imaginons la disparition du SuperDrive interne sur toute la gamme Mac, il suffirait que le SuperDrive externe, pour le moment réservé au MacBook Air, soit débridé pour pouvoir être utilisé avec toutes les machines et ainsi régler le problème des personnes ayant toujours besoin du support DVD.

Et on peut encore plus facilement penser à la disparition du support DVD sur Mac avec l’apparition du Mac App Store.

La démocratisation du SSD dans tous les modèles Mac. Cela n’arrivera bien évidemment que lorsque les prix auront baissé et que les capacités atteindront les mêmes que les disques physiques actuels. Mais les temps d’accès aux données sont tellement impressionnants qu’Apple en fera sûrement un standard.

Et si cela est possible, pourquoi pas l’utilisation d’un seul module SSD qui ferait office de support de stockage et de mémoire vive permettant de gagner encore plus de place, pour la batterie par exemple.

Sans compter que le SSD permet d’occulter les ennuis mécaniques que l’on peut connaître avec les disques physiques.

Pour Apple, le MacBook Air prévisage la nouvelle génération de MacBook

Pour finir

On se rend vite compte que le MacBook Air 11 pouces est bien équilibré en terme de performances pour une utilisation standard. Le SSD compensant en terme de rapidité la faiblesse du processeur et des 2 Gigas de mémoire en standard. Pour aller plus loin, 4 gigas seront nécessaires et le processeur sera insuffisant pour des tâches plus lourdes.

On peut considérer que le véritable MacBook Air est celui-ci contrairement à l’ancien, réutilisant les points forts de son prédécesseur tout en s’améliorant considérablement.

Je le vois par exemple très bien comme machine principale pour les utilisateurs faisant principalement de la bureautique, de la consultation internet et de la photo occasionnellement. Et qui veulent une machine qui sait se faire oublier quand on la transporte.

Et le MacBook Air remplira très bien son office comme machine d’appoint par exemple.

Plus d’information ou si vous craquez pour ce petit bijou, rendez-vous sur l’AppleSore

0 / 5 Moyenne 0 Votes 0

Your page rank:

11 poucesapplemacbook air

Autres articles

Télécharger Smultron pour Mac

Irene

Télécharger 94 Secondes pour Mac

Irene

ClipMenu, le presse papier ultime sur Mac

Irene

Traffic Rush, un jeu prenant pour iPhone

Irene

Télécharger Audacity pour Mac

Irene

Télécharger iMovie pour Mac

Irene