Image default
Business

Gestion de flux de passage des piétons : avantages du contrôle d’accès

Les zones piétonnes sont généralement des lieux de grande affluence. En raison du contexte sécuritaire qui actuellement présent dans les pays occidentaux, il est devenu indispensable de sécuriser au maximum ces zones.

Historique et caractéristiques des zones piétonnes

Les zones piétonnes sont principalement présentes dans les centres historiques des villes. Elles ont été instaurées à l’origine en raison de l’étroitesse des rues et du nombre réduit de places de parking. De nos jours, leur développement est étroitement lié à la protection de l’environnement et à la lutte contre les gaz à effet de serre émis par les voitures.

L’aménagement d’une zone piétonne va souvent de pair avec le développement du commerce en centre-ville, mais est également lié à l’embellissement et la préservation des bâtiments anciens. Les autorités ont très vite compris que la surface d’une telle zone n’est pas extensible à l’infini. En outre, les usagers ne sont pas toujours enclins à faire de grandes distances à pied. Des réseaux de transport en commun ont alors été mis en place : tramway, pistes cyclables, bus…

Il est à noter qu’une zone piétonne peut être permanente ou saisonnière. Généralement, des bornes amovibles ou des potelets sont installés aux points d’entrée des zones piétonnes. Le stationnement peut être payant dans la zone de proximité, et la structure du secteur peut être modifiée pour favoriser la circulation des piétons.

Des matériaux fiables pour la sécurisation des zones piétonnes

Les zones piétonnes sont particulièrement difficiles à sécuriser à cause des éventuels mouvements de foules qui peuvent se déclencher et s’avérer être problématique. Le nombre de passages dans certaines zones rend également les contrôles compliqués. Heureusement, des fabricants proposent des équipements brevetés pour contrôler l’accès piéton dans les normes, et ainsi de prévenir les intrusions non autorisées.

Des modèles robustes de tourniquets de pleine hauteur peuvent être installés en extérieur. Ils peuvent être simples ou doubles, et sont disponibles avec plusieurs options. En version manuelle, ils empêchent le passage des deux roues ou des objets volumineux, et en version automatique, ils se débloquent pendant un certain temps pour laisser aux agents de sécurité la possibilité de vérifier que la personne est autorisée à entrer dans la zone. L’avantage est qu’ils peuvent être facilement adapté à la configuration des lieux.

Des équipementiers spécialisés dans la fabrication de matériels pour contrôler l’accès des piétons proposent également différents modèles de portillons qui viennent en complément des tourniquets. Ces dispositifs sont aussi disponibles en différentes versions : manuelle, automatique, motorisée, coulissante ou pivotante.

Related posts

Prendre l’ordinateur qui convient à soi

Claude

Focus sur la bûche compressée

Claude

Comment liquider une EURL

Journal

Tout savoir sur la notion de charge en comptabilité d’entreprise en Belgique

Irene

Comment le sourcing digital peut-il vous aider à éviter de perdre des talents ?

Tamby

L’importance de l’ e-reputation en 2019

Claude