Image default
Maison

Assurance animaux de compagnie : Quelle couverture pour les conditions préexistantes ?

Assurance animaux de compagnie : Quelle couverture pour les conditions préexistantes ?
Notez cet article

Les conditions préexistantes ne sont généralement pas prises en charge par les polices d’assurance santé – c’est valable pour les animaux de compagnie comme pour les humains d’ailleurs. Si on dit « généralement », c’est parce qu’il existe quelques formules taillées sur mesure pour indemniser certaines des conditions préexistantes. Continuez la lecture pour les découvrir.

Qu’est-ce qu’on entend exactement par condition préexistante ?

L’affection préexistante est une maladie ou une blessure dont l’animal souffrait déjà au moment où vous souscrivez une mutuelle santé. L’expression peut aussi concerne certaines malformations ou difformités. Les assureurs sont majoritairement peu enclins à couvrir les conditions préexistantes, en particulier les maladies ou les blessures causées par le retard ou l’absence de vaccination à une période donnée. Certaines compagnies d’assurance font tout de même la distinction entre les affections préexistantes curables et celles qui ne le sont pas.

Quelles sont les affections préexistantes dites curables ?

Il s’agit de maladies, de blessures, de malformations ou de difformités qui peuvent être complètement guéries. Leur prise en charge n’est pas automatique, pour autant. L’assureur doit s’assurer que les traitements sont efficaces et que de fait, votre animal de compagnie ne présente plus de symptômes durant une période déterminée – généralement 12 mois. Au bout de cet intervalle de temps, l’animal pourra pleinement bénéficier d’une couverture pour ses maux.

Les conditions non curables sont les affections chroniques telles que le diabète, la dysplasie de la hanche, les allergies ou le cancer. Une fois le diagnostic établi, ces pathologies nécessitent des traitements à vie, et aucun assureur ne les couvrira du moment où ils sont retracés dans l’historique médical de l’animal. C’est pourquoi il est important de souscrire une mutuelle chat ou chien pendant que votre animal de compagnie est jeune et en bonne santé. De fait, l’apparition d’une maladie chronique pendant la vie du contrat d’assurance n’affecte en rien la couverture de l’animal.

Quid de la place de l’historique médical ?

A partir du moment où vous souscrivez un contrat d’assurance, la compagnie passe générale en revue les antécédents médicaux de votre animal de compagnie. Vous vous dites peut-être qu’un assureur a d’autres affaires à gérer que les dossiers médicaux des animaux. Détrompez-vous, le temps joue en sa faveur. En particulier, lorsque votre chat ou votre chien tombe malade, la compagnie d’assurances dispose d’un délai avant de procéder à l’indemnisation des dépenses du vétérinaire. Elle ira donc éplucher les éventuels antécédents médicaux de l’animal pour déterminer les limites de votre police. Pour les accidents, cette période d’attente est plus courte, mais largement suffisante pour vérifier l’existence éventuelle d’une condition préexistante.

Related posts

Problème courant de serrure et intervention du serrurier

Laurent

Aide à la vie quotidienne, à quels services avez-vous droit ?

Claude

Comment renouveler une toiture en tuile ou en ardoise?

Tamby

Comment bien choisir la couleur de la peinture selon l’orientation de la pièce

Claude

Triangles, arcs en plein cintre, arcs en plein cintre : la diversité de la conception des fenêtres

Christophe