1000fom.org
Image default
Bien-être

La dysphonie dysfonctionnelle est un trouble de la fonction vocale.

La dysphonie dysfonctionnelle est un trouble de la fonction vocale.

Temporaire ou permanente, elle est souvent due à une mauvaise utilisation ou à un usage excessif de la voix.

Mais dans certains cas, elle s’explique par des troubles psychologiques.

Dans quel cas, la dysphonie peut être soulagée par l’hypnose.

Dysphonie dysfonctionnelle : Ce que l’hypnose peut faire pour vous…

Découvrez comment…

Dysphonie dysfonctionnelle : Les causes organiques

Ce sont souvent les personnes qui malmènent leurs cordes vocales qui sont atteintes de dysphonie dysfonctionnelle.

Voilà pourquoi, cette affection est également appelée « surmenage vocale ».

Lorsque les organes phonateurs ne sont pas correctement utilisés en effet, cela provoque :

  • des lésions au niveau du larynx
  • des lésions au niveau des cordes vocales
  • l’apparition des nodules et des polypes

Dans la plupart des cas, cet usage excessif finit par provoquer des laryngites aiguës.

Des problèmes qui peuvent néanmoins être très bien traités par des spécialistes.

Dysphonie dysfonctionnelle : Les causes psychologiques

Selon certains spécialistes, la dysphonie serait purement psychosomatique.

Autrement dit, elle serait provoquée par des troubles psychologiques. Car elle est souvent associée à des problèmes d’ordre personnel, professionnel…

Mais surtout relationnel et émotionnel.

La dépression, la tristesse ont une influence directe sur les cordes vocales et provoqueraient l’altération de ces dernières.

Ce qui explique pourquoi, en cas de chocs affectifs, nous en arrivons à « en perdre la voix ».

Il semble également qu’en état de stress,  le larynx devient hypercontractible et hypertendu. La voix devient donc plus faible.

Dysphonie dysfonctionnelle : Comment l’hypnose peut aider ?

Si la dysphonie est due à des facteurs physiques, l’intervention d’un orthophoniste suffira amplement pour en guérir.

Si toutefois toutes les causes organiques ont été traitées et que le trouble persiste, on peut faire appel à l’hypnose.

L’hypnose est une excellente méthode pour dénouer toutes les tensions psychologiques.

Du stress, au choc et au traumatisme, vous pouvez résoudre le problème en quelques séances seulement.

Vous n’y croyez pas ?

Voici une preuve : « Soigner la depression par hypnose : Une méthode plus qu’efficace ! »

Pixomar © freedigitalphotos.net

La dysphonie spasmodique est un trouble neurologique.

C’est une affection embarrassante qui peut réellement peser dans certaines situations.

On dit souvent que l’hypnose peut aider à sa guérison. Mais ce n’est pas sûr !

Aujourd’hui en conséquence, on va lever le voile sur ce mystère.

Dysphonie spasmodique : Faire appel à l’hypnose ou non ?

L’hypnose peut oui ou non guérir la dysphonie spasmodique ?

Petit rappel sur la dysphonie spasmodique

La dysphonie est un trouble vocal qui apparaît généralement à partir de 30 ans.

Faisant partie des maladies dystoniques, elle est due à des spasmes au niveau des cordes vocales et des muscles du larynx.

Ce qui provoque, selon la manifestation du trouble une altération et des tremblements vocaux.

Des problèmes respiratoires peuvent être observés. Provoquant des paroles saccadées, coupées involontairement…

Dans certains cas, la phonation exige des grands efforts musculaires qui deviennent douloureux.

Ce qui a pour résultat des difficultés à parler normalement.

Dysphonie spasmodique : Le lien avec l’hypnose

Les origines de la dysphonie sont souvent organiques.  Mais des liens avec des difficultés psychologiques sont également constatés.

La dysphonie a autrefois été considérée comme un trouble psychiatrique.

A l’heure actuelle, elle est reconnue comme étant bel et bien une pathologie neurologique.

Mais avant cela, on la considérait aussi comme un trouble psychologique à part entière.

Tout simplement parce qu’elle apparait souvent après un traumatisme physique et/ou psychique.

Quel rapport avec l’hypnose ?

Pour tous chocs psychologiques, l’hypnothérapie est le meilleur remède !

Dysphonie spasmodique : Est-ce que l’hypnose suffit pour la guérir ?

Grâce à des techniques de relaxation et des exercices de respiration, l’hypnose est efficace contre la dysphonie.

Néanmoins, elle ne suffit pas ! Une rééducation orthophonique peut également être nécessaire.

Et elle doit obligatoirement être associée à un traitement médicamenteux.

L’hypnose permet en effet au patient de se relaxer. Mais aussi de recadrer les émotions engendrées par le traumatisme qu’il a subi.

Pour soigner les symptômes organiques, l’injection de toxines botuliques est recommandée.

A lire également : « Soigner le bégaiement grâce à la puissance du subconscient ? Oui, c’est possible ! »

Stockimages © freedigitalphotos.net

Autres articles

Technique de libération émotionnelle pour nettoyer le subconscient

Irene

Auto hypnose mp3 : Avez-vous déjà essayé ?

Irene

Algodystrophie du genou désigne une douleur intolérable située au niveau du genou

Irene

phobie des clowns

Irene

Comment maigrir vite avec le subconscient ?

Irene

Comment soigner les phobies ?

Irene