1000fom.org
Image default
Business

Titrisation : Quels sont ses atouts et ses points faibles ?

Quels sont les avantages et inconvénients de la titrisation de créances ?

Quand un organisme a un besoin de liquidités, il peut procéder à une titrisation de ses créances. Cela signifie qu’il les transforme en valeurs mobilières et les vend à un investisseur. Mais, concrètement, comment est-ce que cela fonctionne ? Quels sont ses intérêts et ses risques ?

Le fonctionnement de la titrisation

La titrisation des créances classiques consiste pour un cédant comme une banque ou une entreprise à transférer un portefeuille d’actifs c’est-à-dire les créances qu’elle détient auprès de ses clients à une société telle qu’un Fonds Commun de Titrisation (FCT) ou une Special Purpose Vehicle (SPV). Cette dernière, en contrepartie de ce transfert, finance l’entreprise.

Ce montage financier a donc pour objectif de transformer les créances du cédant en portefeuille d’actifs financiers comme des obligations et de les émettre sur les marchés financiers afin de réaliser leur vente.

Tous les types de créances peuvent faire l’objet de cette opération à condition que le flux de trésorerie soit garanti durant toute la durée de détention de l’actif et que les risques soient limités.

Les avantages de ce montage financier

Si la titrisation est de plus en plus plébiscitée, c’est parce qu’elle offre de nombreux avantages non négligeables :

  • Elle offre la possibilité aux cédants de trouver une nouvelle source de financement sans avoir recours aux prêts classiques et sans avoir à injecter l’argent venant de ses fonds propres. Les organismes de crédit ont aussi davantage de liquidités sans avoir à se refinancer et cet argent peut être réutilisé pour le prêter aux entreprises ou aux ménages. De ce fait, ce montage participe à l’économie réelle.
  • Elle augmente la liquidité du bilan en transformant des actifs peu liquides en titres liquides sur les marchés. Avant de vous lancer sur ces derniers, retrouvez toutes les informations nécessaires sur le blog Mon dandy pour un investissement en bourse réussi.
  • Elle donne la possibilité d’accéder aux marchés des capitaux avec une meilleure signature ce qui engendre un meilleur coût de financement grâce à la garantie assurée par les actifs.
  • Elle améliore le rendement des fonds propres et de la rentabilité économique des cédants qui profitent donc d’une rentabilité optimisée.
  • Pour l’investisseur, c’est l’opportunité de diversifier son portefeuille en optant pour des produits peu risqués et qui offre une grande variété de titres de par leurs modalités de remboursement notamment grâce au mécanisme de rehaussement de crédit. Il a ainsi la possibilité d’investir dans de nouvelles classes d’actifs qui ne sont pas présents sur le marché traditionnel et qui présentent un excellent rapport entre le risque et le rendement.

Faire de la titrisation pour une entreprise représente donc la possibilité de faire de son portefeuille de clients une véritable valeur sur laquelle elle peut s’appuyer pour son développement. De plus, la gestion du risque étant maîtrisée, vous conservez une bonne relation avec vos clients.

Les limites de ce montage financier

Ce type d’opération présente quelques inconvénients comme le fait de pouvoir entraîner une augmentation du taux de crédit. En effet, revendre ses créances pour une banque constitue un manque à gagner qu’elle doit compenser, ce qu’elle fait en augmentant les taux comme cela est expliqué sur cette page.

Cependant, la crise de 2008 aux États-Unis a pointé du doigt les limites de ce montage financier. En effet, la mauvaise gestion de portefeuilles client associée à une absence de vision des banques a fortement déstabilisé le système bancaire. Depuis, lors la titrisation a fait l’objet d’une refonte et plusieurs réformes ont été mises en place afin d’améliorer le montage financier et de le rendre encore plus avantageux.

Autres articles

Électricité photovoltaïque : une énergie propre et économiquement avantageuse

Claude

La comptabilité et l’optimisation de la gestion de l’entreprise en Belgique

Irene

Acheter un terrain à bâtir, les étapes à suivre

Claude

Quelle aide pour créer mon entreprise ?

administrateur

Comment gagner de l’argent avec des sondages rémunérés ?

Irene

Domicilier son entreprise ailleurs, ce que vous devrez savoir

Irene