1000fom.org
Image default
Boutique en ligne Business Commerce et économie E-commerce Enseignement & formation

Comment un auto-entrepreneur est-il taxé ?

Avant de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur, il est indispensable de connaître les taxes à votre charge. Ces dernières sont importantes pour réaliser votre business plan en amont de votre lancement. Alors, quelles sont vos obligations fiscales ? Devez-vous tenir une comptabilité ? Et quelles sont les taxes concernées ? Les réponses se trouvent toutes dans l’article suivant.

Les obligations fiscales à connaître avant un lancement

 

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu. Celui-ci est rattaché à la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) si vous exercez une activité commerciale ou artisanale. Il peut aussi être rattaché aux bénéfices non-commerciaux (BNC) pour une activité libérale.

N’oubliez pas que vous devez chaque mois ou bien chaque trimestre déclarer sur votre espace auto-entrepreneur le montant de votre chiffre d’affaires !

Il faut savoir que des plafonds ne doivent pas être dépassés par le chiffre d’affaires. Ainsi, il faut se situer en dessous des 170 000 euros si vous exercez une activité d’achat ou de vente de marchandises et de 70 000 euros pour une activité de prestations de services. Les cotisations sociales s’élèvent à :

  • 12,8% pour le secteur de la vente de marchandises ou la fourniture d’hébergement,
  • 22 % pour les locations meublées, les prestations de services, les professions libérales.

Le site entreprise-et-compagnie.fr vous donne des conseils pour vous lancer à votre compte.

Les autres taxes à connaître en tant qu’auto-entrepreneur

 

Si vous ne dépassez pas certains seuils, vous n’avez pas à déclarer de TVA. Dans ce cas, il est important de préciser sur vos factures la mention hors taxes (HT) à côté de votre montant. Toutefois, il faut faire une déclaration à partir du moment où vous atteignez :

  • 85 800 euros de chiffre d’affaires HT pour une activité commerciale,
  • 34 400 euros de chiffre d’affaires HT pour des prestations de services artisanales ou commerciales,
  • 34 400 euros de chiffre d’affaires pour les activités libérales.

 

En plus, chaque auto-entrepreneur paie la CFE (cotisation foncière des entreprises). Cette taxe se calcule en fonction de la valeur locative des biens utilisés en location par votre entreprise. Ainsi, plusieurs informations sont à renseigner avant de connaître le montant de la CFE à payer chaque année. Dans le cas où la valeur locative est très faible, la valeur de référence prise pour le paiement de la taxe est celle donnée par votre commune.

Découvrez des informations intéressantes pour lancer votre entreprise en toute sérénité avec le site service-public.fr.

Toutefois, comme la plupart des obligations, il existe des exceptions. Vous pouvez être exonérées si vous réalisez par année moins de 5000 euros de chiffre d’affaires. En définitive, il est particulièrement important de se pencher sur les taxes à payer lorsque vous souhaitez lancer votre activité professionnelle. Cette vision globale vous permet d’affiner précisément le montant des frais que vous allez devoir régler la première année en notant les montants qui peuvent faire l’objet d’une exonération et ceux qui ne le peuvent pas.

De cette façon, vous pouvez construire parfaitement votre business plan et l’aspect financier de celui-ci. De plus, vous pouvez faire le bon choix sur la structure juridique à adopter pour votre future activité professionnelle. Prenez donc le temps de reprendre ces détails en fonction de votre projet et de vous renseigner auprès des personnes compétentes afin de ne rien négliger pour votre lancement.

Autres articles

Faire plaisir à une maman super cool avec un cadeau sympa

administrateur

Les capsules compatibles Nespresso® de Borbone et Dolce Vita

Jade d'Orient

La comptabilité et l’optimisation de la gestion de l’entreprise en Belgique

Irene

Bien planifier votre mariage, pour jouir d’une journée inoubliable

Jade d'Orient

Le billettiste d’affaire, qui est-il ?

Claude

Les bonnes raisons de recourir à une assistance en saisie de données

Claude