Image default
Business

Acheter un terrain à bâtir, les étapes à suivre

Tout comme l’achat d’un appartement ou d’une maison, acheter un terrain constructible passe par différentes étapes. Il est ainsi important de veiller à ce que chaque point soit respecté afin d’éviter les mauvaises surprises. Pour vous aider, voici ce qu’il faut connaître sur le dossier de transaction quand vient le moment d’acheter un terrain.

La recherche du terrain

Cette étape est la première d’une longue série. Trouver le bon terrain, c’est confier votre projet à un professionnel comme l’agent immobilier, le notaire ou encore le promoteur immobilier. Ces professionnels disposent des ressources et des informations indispensables pour vous trouver le terrain qui vous correspond, qu’il s’agisse d’acheter un terrain à Béziers ou dans une autre ville. Toutefois, il est aussi valable de consulter les petites annonces, les magazines spécialisés ou encore les sites internet. Ces derniers peuvent être de réelles sources d’information fiable. Cependant, il faut prévoir des frais d’agence et de notariat.

L’offre d’achat

Une fois que vous pensez avoir trouvé le terrain de vos rêves et la vérification de la constructibilité du terrain ainsi que toutes les informations concernant le terrain en main, il est temps de passer à l’offre d’achat orale. Cette étape est plus communément appelée « promesse d’achat ». Elle n’est pas obligatoire, mais cela peut être un atout pour accélérer le processus de vente. Ce document n’engage à rien du côté de l’acquéreur ou du vendeur. Il permettra aussi de faire en sorte que le propriétaire vendeur choisisse plutôt votre offre que celui d’un autre.

L’offre d’achat manuscrite

Ce document est un engagement de la part de l’acheteur. La demande doit être émise au vendeur et dans le cas où ce dernier accepte votre offre par écrit, cela signifie partiellement que l’affaire est conclue. Il est important de savoir qu’à titre d’engagement, dans le cas où le futur acquéreur se rétracte de la promesse, il est possible que le vendeur puisse bénéficier des dommages et intérêts. Il sera dans l’intérêt de l’acheteur dans cette mesure d’avoir vérifié toutes les éventuelles contraintes avant d’émettre une offre d’achat manuscrite.

Promesse de vente

La promesse de vente est l’engagement du vendeur. Il ne peut plus à partir de cette étape renoncer à la vente de son terrain ou encore accepter l’offre d’une autre personne. En tant qu’acheteur, si vous acceptez la promesse de vente, il vous est dès lors possible de verser un acompte. Si arrivé à l’échéance du délai d’option vous vous désistez, l’acompte pourra être dans le cas présent conservé par le vendeur.

Le compromis de vente

C’est l’étape où les deux parties s’engagent définitivement dans la transaction. Le paiement ainsi que le transfert de propriété ainsi que la signature de l’acte de vente s’effectueront chez le notaire. Le rôle du notaire sera à ce moment précis de certifier la transaction afin d’éviter toutes éventuelles contestations. Son intervention consistera également à faire le calcul des frais, à purger les droits de préemption, lever l’hypothèque en cas de besoin, assurer la diffusion de l’information aux tiers sur le récent changement de propriété du bien.

Il sera également chargé d’assurer le vis-à-vis des deux parties (relation vendeur-acquéreur-établissement de crédit). Il sera en d’autres termes chargé de la bonne réalisation de toutes les formalités nécessaires pour l’authentification de l’acte.

Related posts

Que faut-il savoir pour un voyage corporate aux Etats-Unis ?

Claude

Le four professionnel : pièce maîtresse d’une boulangerie !

Claude

Prendre l’ordinateur qui convient à soi

Claude

Connaitre le concept d’affacturage et son enregistrement en matière de comptabilité d’entreprise en Belgique

Irene

Pourquoi choisir la Bourgogne-Franche-Comté pour votre séminaire incentive ?

Journal

Comment lutter contre les mauvais payeurs ?

Irene