1000fom.org
Image default
Bien-être

Suggestion hypnotique : Comment rédiger les suggestions d’auto-hypnose ?

Suggestion hypnotique ? Savez-vous ce que c’est ?

C’est la petite phrase que vous devrez suggérer à votre subconscient pendant l’auto hypnose.

La réussite de votre séance dépendra d’elle.

Suggestion hypnotique : Comment rédiger les suggestions d’auto-hypnose ?

Voulez-vous savoir comment rédiger une suggestion hypnotique ?

Suggestion hypnotique : Le tri du subconscient

Le subconscient trie les données qu’on lui envoie et les interprète comme bon lui semble. Ce qui peut être dangereux.

Si on utilise de mauvaises autosuggestions, la suggestion hypnotique peut tourner au vinaigre.

On s’expose alors à deux risques :

  • Soit les séances d’auto-hypnose n’apporteront rien
  • Soit, le subconscient exécutera nos désirs à sa manière (ce qui peut être totalement le contraire)

Pour éviter cela, il faut rédiger la formule d’autosuggestion dans les règles !

Suggestion hypnotique : Le message

Le subconscient aime tout ce qui est court, clair et précis.

Soyez le plus précis possible : précisez l’objectif, la quantité, la qualité et même le temps si nécessaire.

Pour être efficace, la suggestion doit être courte. Inutile donc de faire toute une dissertation, 15 mots maximum.

Vous devez aussi être réaliste.

Aussi puissant qu’est le subconscient, il ne vous donnera pas la lune si vous la lui demandez.

Mais ne soyez pas pessimiste pour autant.

Cette suggestion hypnotique d’Emile Coué est l’exemple parfait :

« De jour en jour, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

Suggestion hypnotique : Quelques leçons de grammaire…

Le style grammatical de la suggestion hypnotique est aussi important.

Il est, par exemple, interdit d’utiliser la forme négative. Tout simplement parce que le subconscient ne retient que les mots-clés de votre phrase.

Si donc vous dites : « Je n’ai plus peur », c’est le mot « peur » qu’il retiendra.

De même, évitez les conditionnels car ils ne suggèrent pas, ils supposent.

Au lieu de « Si je pouvais… » ou « Je voudrais… », dites plutôt « Je peux… » ou « J’aurai… ».

Vous avez tout compris ?

Passons à la pratique ! Vous trouvez les détails dans cet article : « Pratiquer l’autohypnose : Ce que vous devez savoir… ».

@ mariusz_prusaczyk / 123RF65

Recherches Populaires:

  • suggestions language:FR
  • téléchargement recueil de suggestions hypnotiques

Autres articles

Algodystrophie du genou désigne une douleur intolérable située au niveau du genou

Irene

La trouble de la personnalité dépendante

Irene

Amnésie retrograde : est-ce qu’on peut se souvenir grâce au subconscient ?

Irene

Exploitez la puissance de votre subconscient !

Irene

Le trouble d’anxiété généralisée ne peut être négligé.

Irene

Crise d’angoisse aigüe : comment en sortir en quelques minutes ?

Irene