1000fom.org
Image default
Bien-être

Le trouble d’anxiété généralisée ne peut être négligé.

Le trouble d’anxiété généralisée ne peut être négligé.

Franchement, être angoissée en permanence, s’inquiéter excessivement de tout et de rien, se sentir constamment en danger…

Ce n’est pas une vie !

Trouble d’anxiété généralisée, voici les traitements possibles

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut très bien traiter et soigner le trouble anxieux généralisé.

Le traitement général pour un trouble d’anxiété généralisée

Le TAG est souvent diagnostiqué et traité par un généraliste.

Ce dernier va tenter d’inhiber la recapture de la sérotonine.

Et pour cela, il préconisera certainement la prise d’antidépresseurs et peut-être d’anxiolytique.

En tant que médecin, il donnera des conseils sur le bon comportement à adopter pour guérir un trouble anxieux généralisé.

Il conseillera aussi sur la manière de gérer une situation anxiogène.

Pour permettre au patient de mieux vivre avec ce trouble.

Il pourra l’orienter vers un spécialiste (psychologue ou psychiatre selon les cas) lorsque la situation l’exige.

Les traitements spécialisés pour le trouble d’anxiété généralisée

Dans la plupart des cas, le traitement médicamenteux ne suffit pas pour soigner un TAG.

Pour optimiser les chances de guérison, il vaut mieux avoir une thérapie d’appoint.

Laquelle ? Il y en a plusieurs, vous aurez le choix entre :

  • La TCC, souvent utilisée pour soigner les troubles anxieux et dont l’efficacité n’est plus à prouver.

Elle vise à modifier les pensées pour modifier le comportement de la personne anxieuse.

  • Les techniques de relaxation telles que l’hypnose, la sophrologie…

Selon l’ANAES (Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé), ces techniques permettraient de diminuer l’état anxieux.

Trouble d’anxiété généralisée : ce qu’il faut éviter

Quel que soit le traitement, pour apaiser un TAG, vous devez apprendre à lâcher prise.

Comment ? Vous trouverez la réponse dans cet article : « Apprendre à lacher prise pour vivre en toute sérénité, sans stress ni angoisse… »

Vous devez aussi adopter une habitude de vie saine : dormez 8h/jour, mangez équilibré, ne fumez pas, ne buvez pas…

Mais surtout, évitez les situations stressantes et tout ce qui peut être source d’angoisse.

Stuart Miles © freedigitalphotos.net

Trouble anxieux généralisé ou trouble d’anxiété généralisée (TAG) est une angoisse excessive et irraisonnée.

Sans traitement, elle devient handicapante pour la personne qui en souffre.

Heureusement, la TCC peut guérir la trouble d’anxiété généralisée.

Trouble anxieux généralisé : Comment guérir le TAG par la TCC ?

Plus de détails…

Trouble anxieux généralisé : Comprendre l’anxiété généralisée

Le trouble d’anxiété généralisée est une inquiétude chronique, démesurée et totalement irréaliste.

La personne atteinte du TAG s’inquiète de tout et de rien. Cela peut aller d’un souci mineur à des catastrophes qui ne se réaliseront jamais.

Quelle que soit la nature et l’ampleur de la préoccupation, elle est obsédée par cette dernière. Elle ne peut pas arrêter d’y penser.

Constamment agitée et tendue, la personne souffrant de trouble anxieux généralisé ressent un sentiment d’appréhension même si ses inquiétudes n’ont aucune chance de se réaliser.

Trouble anxieux généralisé : La TCC pour combattre le TAG

La TCC (Thérapie cognitivo-comportementale) est la plus indiquée pour guérir un trouble d’anxiété généralisée.

Le traitement consiste à :

  • Expliquer la maladie au patient
  • Renforcer la confiance face à l’inconnu, à l’avenir et à l’incertitude
  • Maitriser ses émotions (peur, angoisse…) par la relaxation
  • Repérer les pensées négatives qui provoquent l’anxiété
  • Déterminer les problèmes réels et les résoudre

En somme, la TCC agira sur les distorsions cognitives du patient. Elle va modifier sa façon de penser.

Trouble anxieux généralisé : Le déroulement du traitement

Pour guérir le trouble anxieux généralisé, la thérapie cognitivo-comportementale se fera par étapes :

La psychoéducation : Faire la différence entre une inquiétude justifiée et celle qui ne l’est pas.

Le monitoring : Repérer les déclencheurs de l’anxiété, sa durée, ses fréquences…

Le contrôle physique : Faire des exercices de respiration et de relaxation pour chasser l’anxiété et la peur.

Le contrôle cognitif : Examiner sous un angle réaliste les inquiétudes pour les diminuer.

Les stratégies comportementales : Faire face aux problèmes qui provoquent l’anxiété au lieu d’essayer de les éviter.

Vous souffrez d’une crise d’angoisse de temps en temps ?

Cet article devrait vous aider : « Crise d’angoisse aigüe : comment en sortir en quelques minutes ? ».

graur razvan ionut © freedigitalphotos.net

Autres articles

Comment apprendre à memoriser grâce à la carte mentale

Irene

Comment surmonter une rupture amoureuse avec l’hypnose ?

Irene

Soigner l’hyperphagie par la déprogrammation du subconscient

Irene

Crise d’asthme aigue et hypnose font-ils bon ménage ?

Irene

Dermatite atopique chez l’adulte : quel est le rôle du stress ?

Irene

Reprogrammation du subconscient : Le secret de votre réussite…

Irene