Image default
Jardin

Le crédit d’impôt en guise d’aide pour l’entretien de son jardin

Meta titre :
Meta description :

Il y a des personnes qui n’ont pas les moyens de faire appel à un jardinier de façon régulière pour entretenir leurs jardins. C’est à ce niveau qu’intervient le crédit d’impôt. Cette mesure prise par le gouvernement est applicable sur tous les petits travaux de jardinage. Voici davantage d’information sur cet abattement fiscal.

Quels travaux sont concernés par cette réduction fiscale ?

Le crédit d’impôt pour l’entretien de jardin concerne des travaux de jardinage bien précis. Ceux qui sont éligibles sont l’entretien des massifs et des balcons, la tonte et le débroussaillage, l’arrosage et la scarification. D’autres travaux comme le déneigement, le ramassage des feuilles, le désherbage, la taille des arbres (fruitier ou non) et le traitement de ces derniers ainsi que des arbustes.

La plantation et la création d’espace vert ne font pas partie des travaux éligibles pour la demande. Il en va de même pour la coupe des arbres et le dessouchage. La taille des arbres du verger pour un usage commercial n’en fait également pas partie.

Le fonctionnement de la réduction d’impôt

La réduction d’impôt de 50 % est un avantage qui est proposé aux personnes qui exercent une activité professionnelle. Qu’elle soit veuve, célibataire ou divorcée. Les personnes pacsées ou mariées sont également concernées par la démarche tant que les travaux de jardinage se trouvent parmi la liste de ceux qui sont éligibles.

Cet avantage fiscal est aussi accessible aux demandeurs d’emploi. À condition qu’ils soient dans cette situation durant au moins 3 mois. Cette aide est également à destination des personnes à la retraite.

Depuis le début de l’année 2017, toutes les dépenses afférentes aux travaux de jardinage indiqués plus haut donnent droit à cette offre.

Y a-t-il un plafond ?

Cette déduction fiscale de 50 % est sujette à un plafond. Celui-ci est de 5000 euros dans l’année. C’est une marge par foyer. Sur une année, cela fait une réduction de 2500 euros sur tous les travaux de jardinage qui y sont éligibles. Une économie importante qui permet aux personnes concernées de réaliser un projet qui leur tient à cœur.

Si le contribuable concerné jouit d’autres avantages fiscaux comme l’emploi d’une aide-ménagère, les dépenses à son sujet ne peuvent dépasser les 12 000 euros. Qu’il soit marié, veuf, pacsé ou divorcé, les conditions restent les mêmes.

La somme de 1500 euros est relevée de ce seuil pour chaque enfant à charge ou 750 euros au cas où il vit alternativement entre deux résidences. Cette même somme est également retirée dans le cas où un membre du foyer fiscal est âgé de 65 ans et plus. C’est aussi le cas lorsqu’un ascendant de plus de 65 ans est pris en charge dans une résidence qui appartient à un parent.

Comment ça marche ?

Pour bénéficier des 50 % de réduction fiscale, il faut faire appel à un professionnel qui vous le propose. Suite à la prestation, vous recevez à la fin du mois, une facture pour l’intervention. La réalisation d’une prestation vous donne droit à une toute nouvelle facture, aussi nombreuse soit-elle.

C’est le montant présent dans la facture qui est à reporter dans votre déclaration afin de bénéficier des 50 % de réduction. Par exemple, avec une dépense de 3000 euros à l’année pour l’entretien de votre jardin, vous obtenez un crédit d’impôt de 1500 euros. L’État a la capacité de vous rembourser dans le cas où le montant du crédit est supérieur à celui de l’impôt à payer. C’est aussi valable lorsque vous n’êtes pas imposable.

Related posts

Comment bien réussir l’élagage d’un arbre dans son jardin?

Tamby

Pourquoi passer par l’élagage d’un arbre fruitier ?

Tamby

Quels sont les principaux risques liés aux travaux d’élagage

Tamby

Comment réussir les travaux d’élagage?

Tamby

Les règles à respecter pour parfaire des travaux d’élagage

Tamby

Les éléments essentiels pour adapter votre hamac à vos besoins

Tamby