Image default
Jardin

Les règles à respecter pour parfaire des travaux d’élagage

La pratique du métier d’élagueur est classée parmi les secteurs d’activités professionnelles fortement exposés à différents dangers. Donc, la vigilance est de mise pour éviter aux travailleurs d’être victimes d’accidents graves. De ce fait, veiller à l’application des normes de sécurité, comme le port obligatoire d’EPI et d’autres précautions sont des réflexes vitaux. Ainsi, le respect strict des règlementations s’impose avant de procéder à des travaux d’élagage. Parmi les nombreux critères à retenir pour l’exercice de ce travail, l’obtention d’un certificat de spécialisation fait partie des impératifs.

Les règlementations essentielles à retenir

Compte tenu des risques permanents auxquels un professionnel comme cet élagueur dans la Creuse est exposé, le respect des normes de sécurité prime dans l’exercice de ce métier. Donc, cette précaution commence par la dotation d’équipements de protection individuelle ( EPI )  :

  • Casque,
  • Lunettes,
  • Protection auditive,
  • Pantalon anti-coupure,
  • Manchettes anti-coupure.

Lorsqu’il s’agit de grimper dans les arbres pour faire de l’élagage, il est tout aussi important d’utiliser des matériels d’ascension conçus selon les normes. Il y a également une technique d’ascension et de déplacement à observer, en évoluant à l’aide d’une corde de sécurité. Une échelle ne doit servir de poste de travail, elle permettra essentiellement à assurer la sécurisation du grimpeur. L’inverse n’est pas vraiment recommandé, la personne qui s’occupe d’élaguer les ramures doit dans l’absolu rester attachée. Dans ce cas précis, pour éviter de blesser l’arbre inutilement, l’utilisation des griffes est proscrite. Ces outillages sont mieux appropriés pour un travail d’abattage. Autrement, l’individu qui s’occupe de découper les branches ne doit en aucun cas mener ces opérations sans assistance. L’opérateur au sol devrait de plus être formé en secourisme pour apporter son assistance à l’arboriste en cas de blessure et l’aider à redescendre.

Les compétences essentielles pour élaguer en toute sécurité

La pratique du métier d’élagueur demande effectivement une parfaite maîtrise des compétences requises dans ce domaine. En premier lieu, la technique de grimpe fait partie des principales aptitudes à acquérir. De la même manière, avoir les savoir-faire sur la façon de réaliser une taille en fonction des objectifs validés avec le client est tout aussi important. Comprendre et réussir à manipuler correctement les outils adaptés, pour exécuter les différentes prestations à accomplir, sont aussi des fondamentaux. Autrement, il lui sera difficile de mener à bien la mission qui lui est confiée. Donc à la base, avant de faire des travaux d’élagage, les personnes intéressées doivent décrocher un certificat professionnel. Il atteste qu’elles ont suivi la formation adéquate pour devenir arboriste, grâce à une session d’une année. Au terme de leur cursus, ils obtiendront une spécialisation en « taille et soins aux arbres », ouverts aux titulaires d’un BAC PRO ou d’un CAP dans le secteur agricole. Avoir ces connaissances permet ainsi aux candidats d’assimiler les différentes étapes pour réaliser les travaux. Avant de devenir des experts dans ce métier, ces individus ont besoin également d’enrichir leur potentiel avec des expériences pratiques.

Les préalables à retenir pour optimiser la sécurité de l’élagueur

Afin de parer à d’éventuelle chute ou tout autre accident tragique dans le cadre des travaux d’élagage, un diagnostic au préalable s’impose. Il permet non seulement d’évaluer l’ampleur des interventions à réaliser, mais c’est aussi l’occasion d’identifier également tous les facteurs de risque sur place. Il est à noter que chaque prestation a ses propres particularités en fonction des tâches à accomplir. Par conséquent, il est aussi vital d’anticiper au mieux l’organisation du travail et le choix des matériels à utiliser. Un élagueur aguerri ne s’aventurerait pas à exécuter une prestation à l’aveugle, sans avoir vérifié en amont son futur champ d’intervention. En effet, il lui sera impossible de préparer les outils adéquats et de veiller en même temps à la mise en place des normes de sécurité essentielles. En tout cas, si vous avez besoin d’entretenir vos espaces verts, pensez à confier votre projet aux bons soins de ces professionnels avertis.

Related posts

Le crédit d’impôt en guise d’aide pour l’entretien de son jardin

Claude

Pourquoi passer par l’élagage d’un arbre fruitier ?

Tamby

Quels sont les principaux risques liés aux travaux d’élagage

Tamby

Les règles à savoir avant de planter des arbres fruitiers

Irene

Comment réussir les travaux d’élagage?

Tamby

Quel pin choisir en bonsaï ?

Christophe