Image default
Jardin

Pourquoi passer par l’élagage d’un arbre fruitier ?

Pour la sécurité d’une maison très proche d’un grand arbre, l’élagage est indispensable. Et pour un arbre fruitier, la raison est plutôt le bien-être de celui-ci. En fait, l’action d’élagueur participe au bon développement de l’arbre fruitier, mais il peut apporter d’autres avantages à condition d’être bien fait. Car il y a de techniques pour couper les branches pour parvenir à un tel objectif, autrement, on risque d’avoir un résultat décevant. Pour éviter ce dernier, nous allons creuser un peu le sujet pour savoir un peu plus sur les intérêts et la méthode d’élagage d’un arbre fruitier.

Optimiser la qualité de l’arbre

Avant de procéder à l’élagage d’un arbre fruitier, il est important de déterminer l’objectif. Car cela peut avant tout augmenter la quantité en production fruitière. Pour cela, respecter les conditions : les moments de passer à l’action, les méthodes à appliquer à la réaliser de la mission, et la quantité de branches à enlever. Lorsque l’arbre atteint une maturité assez autonome, disons 24 à 34 pouces en dessus de la terre, on peut déjà penser à tailler ses branches. Il faut donc le faire avant que les bourgeons se brisent : au début du printemps. Là l’arbre est encore en sommeil. Il faut seulement tailler les branches du côté latérales pour favoriser une nouvelle poussée. Pensez toujours à équilibrer le poids lors de la coupe. Plus vous allez couper les hauts, plus les branches y deviennent plus lourdes.

Cette technique est assez lente, car pour les premières années de l’élagage d’arbre, la production de fruits risque d’être un peu moins que la taille de l’arbre. A ce moment, l’arbre se concentre d’abord sur la mise en performance de ses branches. C’est seulement l’année suivante qu’on peut d’attendre à une meilleure quantité de production de fruits.

Le meilleur moment pour passer à l’élagage

Vous demandez-vous quand tailler des arbres fruitiers? Eh bien, la réponse à cette question dépend de vos objectifs. Voulez-vous réduire la taille d’un arbre de manière vigoureuse ? Où voulez-vous favoriser la poussée d’un jeune arbre fruitier à pousser plus vite ? L’élagage correct d’arbre fruitier, au bon moment de l’année, peut vous aider à atteindre ces buts.

Vous pourriez par exemple tailler un fouet à racines nues nouvellement planté (pomme, cerise, abricot, prune, etc.) ou un arbre fruitier mûr à croissance lente à la fin de l’hiver pour stimuler une croissance forte.

Il y a quand même quelques précautions à envisager avant de tailler des arbres fruitiers. Cherchez à savoir si votre arbre est malade. Certaines branches sont-elles cassées? Votre arbre produit-il beaucoup de fruits de mauvaise qualité ? Vivez-vous dans un climat très froid où la taille de fin d’été et d’automne peut être risquée? Tout cela vous aidera à décider le moment et la manière de tailler votre arbre fruitier.

Autrement, vous devez penser à trouver ou au moins consulter l’avis d’un expert si vous avez le moindre doute. Car vous savez grâce cette information qu’il existe de nombreux points à savoir avant de passer à l’élagage d’un arbre fruité et penser à obtenir des résultats positifs. Un professionnel expérimenté comme cet élagueur dans  le 67 entamera une analyse sur votre arbre, la possibilité de passer à l’action et d’atteindre l’objectif tenu.

Pensez donc à trouver un élagueur expérimenté dans votre région, mais surtout ne confier vos plantations qu’à un expert capable de garantir la qualité de son travail. Car n’oubliez pas, pour les grands arbres, vous devez attendre jusqu’à trois ans pour voir votre arbre produire la qualité qu’il vous faut.

Related posts

Comment réussir les travaux d’élagage?

Tamby

Barbecue pour le jardin : comment bien choisir ?

Tamby

Créer un jardin potager

Laurent

Réussir une taille sur un arbre

Tamby

Comment devient-on commissaire-priseur ?

Tamby

Quels sont les principaux risques liés aux travaux d’élagage

Tamby