1000fom.org
Image default
Santé

Mesurer ses résultats : le tour de bras

Mesurer le biceps

On a déjà évoqué plusieurs manières de suivre ses performances et sa progression. Le poids et le tour de taille sont des éléments importants, notamment pour déterminer la masse grasse du corps, mais un autre indicateur, en général assez visible, c’est la circonférence du bras.

Le bon timing

Juste après l’entraînement, ou juste après un repas, le bras peut paraître plus gros, à cause de l’afflux d’eau ou de sang à l’intérieur des muscles. Il faut donc, tout comme pour le poids, choisir un point de référence : je vous conseille donc une mesure le matin, avant le petit déjeuner, systématiquement.

D’autre part, n’oubliez pas qu’une mesure trop fréquente n’est pas la meilleure : elle déclenche parfois des réactions trop vives, suite aux petites fluctuations, sans pour autant que l’on ne perçoive la tendance de fond. Le conseil est donc, comme pour le tour de taille ou le poids, de ne mesurer qu’une fois par semaine, ou même mieux, une fois toutes les deux semaines.

Bien mesurer le biceps

Ce n’est pas si sorcier que ça, mais quelques petites choses tout de même. D’abord, il faut allonger le bras devant soi, paume de la main vers le haut, bras plutôt relaché et détendu. Il faut ensuite avec l’autre main enrouler un mètre ruban, autour du biceps, à l’endroit où celui-ci est le plus fort.

Et accessoirement, vous pouvez aussi mesurer l’autre bras : cela vous permettra de voir si votre développement musculaire est bien équilibré. Même si, comme les corps sont toujours un peu asymétriques, il y aura forcément une petite différence.

Et vous, vous mesurez régulièrement votre biceps ? Ou d’autres muscles ?

A vos succès sportifs !

Fabien

Autres articles

Les avantages du régime protéiné en musculation

Irene

Pourquoi envisager une greffe de cheveux en Turquie ?

administrateur

Le plateau de fruits de mer décomposé !

Irene

Tous les bienfaits du vélo stationnaire

Irene

Hygiène buccale : profitez des bienfaits de la propolis

Claude

Pourquoi vos abdos ne sont (toujours) pas visibles

Irene