Image default
Business

Points essentiels à prendre en compte avant de choisir son logiciel d’analyse du fichier des écritures comptables

Depuis quelques années, les entreprises s’orientent vers la production du FEC ou fichier des écritures comptables. Émis au moment d’un traitement de vérification des comptes, le FEC doit passer au crible des algorithmes relatifs au data-mining. Dans ce dossier, vous allez découvrir une liste figurant quelques points d’attention à tenir en compte pour pouvoir choisir la bonne plateforme d’audit du FEC.

 

Logiciel en ligne ou local

En général, il existe deux sortes de solutions applicables lors du traitement du fichier des écritures comptables au sein d’une entreprise. Il s’agit de l’outil informatique utilisé par votre expert comptable à Ixelles et qui s’installe sur un ordinateur. En général, ce genre d’action est élaboré par l’administration fiscale. Dès lors, le contrôle de ce fichier s’effectue en amont de toutes les opérations par le biais d’un dispositif de vérification du FEC à l’initiative du contribuable. À noter que le FEC permet essentiellement à anticiper toutes questions posées par le contrôleur.

 

Il existe également un logiciel qui se sert uniquement en ligne via un site internet sur lequel le prestataire comptable importe le fichier FEC. Ce second type de logiciel s’appelle aussi logiciel Saas.

Si toutes les solutions disponibles présentent ses points forts et points faibles, les logiciels Saas paraissent actuellement plébiscités par de nombreuses sociétés de toutes tailles. Ces outils répondent aux attentes propres de ses utilisateurs : mises à jour périodiques de la plateforme avec des fonctionnalités variées, interopérabilité avec un écosystème d’utilisations, facilité d’application ainsi que disponibilité dans l’immédiat.

 

La très grande majorité des concepteurs de logiciels comptables offrent aussi des plateformes en ligne qui peuvent être choisies en fonction des besoins des entreprises.

 

L’ergonomie de la plateforme du FEC

L’audit du fichier des écritures comptables se réalise souvent de deux façons. Il peut être traité manuellement sur un instrument bureautique de genre tableur. Cela est tout à fait possible si le nombre de lignes qui constituent le fichier le permet. Pour l’entreprise, cela peut se révéler consommateur et fastidieux surtout quand l’opération est accompagnée à un résultat approximatif à la clé.

 

La saisie du FEC peut se réaliser également de façon automatique à partir des outils professionnels. Compte tenu des données sensibles qui sont présentes dans le FEC, il est préférable de bien sélectionner sa solution avec rigueur et méthode. Le succès d’un projet de vérification des fichiers des écritures comptables découle de la facilité que les prestataires comptables ont à prendre l’outil en main. Effectivement, ils sont tenus à se servir de l’interface de façon régulière. Ainsi, le fait de disposer d’une plateforme ergonomique et moderne s‘avère aujourd’hui essentiel, car cela affecte positivement sur la productivité de votre expert-comptable à Ixelles.

 

En conséquence, la sélection du logiciel de traitement du fichier des écritures comptables selon son ergonomie et sa facilité d’usage indique une étape très importante à laquelle l’entité doit consacrer une étude approfondie, et idéalement prendre le temps pour mettre en œuvre une version d’essai.

Related posts

Comment se déroulent l’achat et la vente d’un domaine viticole ?

Claude

Prendre l’ordinateur qui convient à soi

Claude

Titrisation : Quels sont ses atouts et ses points faibles ?

administrateur

Mieux s’organiser pour être plus performant

Journal

Entreprise : comment organiser la salle de pause déjeuner de vos employés ?

Claude

Communiquer par visioconférence, une pratique devenue courante en milieu professionnel

sophie