1000fom.org
Image default
Santé

Le mental : un élément important dans la musculation

Se motiver pour aller courir

On en parle pas beaucoup pourtant ayant un rôle majeur dans l’atteinte des objectifs, le mental est une vraie source d’envie et d’énergie. Quand la fatigue et la douleur se ressentent, c’est ce qui va nous aider à aller au bout de nos entraînements. Voici quelques astuces qui vont vous aider à entretenir vos envies de s’entrainer à la musculation.

L’amour de la musculation

S’entrainer avec plaisir est l’un des atouts majeurs du succès en musculation. Lorsque vous vous entrainez, votre progression sera lente car le corps ne va pas générer 5 kg de muscle en une semaine d’entraînement, de plus il faut toujours fournir beaucoup d’efforts, et aller régulièrement dans les salles de sport pendant leurs horaires d’ouverture. Ce sont des contraintes qu’il faut pourtant surpasser, il faut devenir impatient de commencer chaque nouvel entraînement. Le fait de trouver un petit plaisir dans chaque entraînement vous fera adorer ce que vous êtes en train de faire. La douleur musculaire ressentie après une bonne série de mouvements devrait être perçue comme le signe d’un pas vers votre but, et non comme un obstacle ou un mauvais point.

L’auto-motivation

Des études scientifiques ont réussi à démontrer que l’autodialogue est utile pour les sportifs car il agit sur la performance musculaire en optimisant le développement de puissance tant nécessaire aux pratiquants de la musculation. Qu’est-ce que l’autodialogue? C’est l’action de se parler à soi-même par des affirmations positives. Voici quelques exemples :« on continue », « tu te débrouilles bien », « je me sens bien »ou encore « je peux le faire ».

Ignorer la souffrance

Dans chaque décision de faire ou non quelque chose, l’esprit évaluera toujours la situation en termes de plaisir ou de souffrance. La majeure partie du temps, il ne laisse aucune alternative à la souffrance en vue de préserver le corps. Certains principes de psychologie, comme l’effet placebo et la méthode Coué, montrent que l’esprit a bien une influence sur le corps. Ainsi, pour que le corps réponde de façon optimum à vos entraînements, le mental doit toujours suivre. De plus, si chaque entraînement est considéré comme étant un calvaire à cause de la douleur et la fatigue ressenties ou si vous pensez pouvoir faire quelque chose de plus agréable à la place, vous risquerez de laisser tomber rapidement vos entraînements.

Autres articles

S’entraîner avant de partir en vacances

Irene

Soulager les contractures

Irene

Quête de minceur : statistiques, tendances et réalités

administrateur

Quelques compléments utiles pour la reprise d’activités sportives

Irene

Le top 6 des pires exercices de musculation

Irene

S’entraîner quand on est malade

Irene