1000fom.org
Image default
Bien-être

Le trouble obsessif compulsif est un trouble d’anxiété se caractérisant à la fois par des hantises et des compulsions

Le trouble obsessif compulsif est un trouble d’anxiété se caractérisant à la fois par des hantises et des compulsions.

Les obsessions sont des idées ou des images intrusives, souvent négatives qui s’imposent fortement dans l’esprit.

Les compulsions sont les manies, les gestes répétitifs exprimés en vain pour tenter de chasser ces dernières.

L’Hypnothérapie pour guérir du trouble obsessif compulsif

Découvrez les deux méthodes d’hypnose permettant de venir à bout du trouble obsessionnel compulsif.

Le trouble obsessif compulsif à l’extérieur

Le trouble obsessionnel compulsif se manifeste plusieurs fois pendant plusieurs heures par jour.

Dérangeant, déplaisant et même parfois effrayant, le toc peut constituer un véritable handicap.

Il interfère de manière considérable avec les activités habituelles, professionnelles et sociales de la personne touchée.

Et certaines victimes, prises à des compulsions violentes, sont même obligées de s’isoler, s’assignant volontairement à domicile.

Le trouble obsessif compulsif à l’intérieur

Le trouble obsessif et compulsif n’entraine pas que des conséquences extérieures. Il touche également la santé morale et psychique de ses victimes.

Les obsessions comme les compulsions engendrent des sentiments de dépression et de détresse.

Les personnes concernées sont prises à des sentiments d’effroi, de malaises et de grande répulsion.

Deux types d’hypnose pour guérir le trouble obsessionnel compulsif

L’hypnose est une thérapie utilisant des techniques de relaxation, de concentration puisant dans l’esprit subconscient.

Il existe deux types d’hypnose pouvant être utilisées pour traiter le trouble obsessif compulsif.

L’analyse thérapie pour déceler la cause du trouble.

La thérapie de suggestion qui travaille surtout sur le subconscient et qui change directement le comportement et les altérations y afférents.

Découvrez Ce qu’il faut faire quand votre enfant tique…

stockimages © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

Les tics et les tocs peuvent devenir des problèmes très sérieux.

Lorsqu’ils deviennent graves, ils peuvent handicaper leurs victimes.

D’où viennent les tocs ? Quand faut-il consulter ? Existe-t-il des traitements ?

Les tics et les tocs : comprendre pour mieux en guérir

Découvrez un peu plus sur les tics et les tocs !

Les tics et les tocs, dus à une mauvaise interprétation de pensées intrusives

Les tocs et les tics sont des mécanismes de défense.

Ce sont des réponses exagérées face à des situations qui ne sont pas forcément dangereuses.

Elles sont dues à des pensées et des images intrusives que le sujet interprète comme une menace.

La manifestation des tocs dépend donc de l’importance de cette interprétation.

Elle peut provoquer une simple peur, un stress important ou  un état d’angoisse excessif.

Tel que ce sentiment de détresse provoque des obsessions.

Des obsessions si intenses qu’elles poussent sa victime à agir, d’où les compulsions.

Les tics et les tocs quand ils doivent être traités

Chez les enfants, ces troubles ne sont pas considérés comme dangereux.

Les tics, en particulier, font rage mais disparaissent souvent au fil des ans.

A l’âge adulte cependant, tic et toc peuvent poser problème.

D’abord, parce qu’ils peuvent être particulièrement embarrassants.

Mais surtout parce qu’ils peuvent impacter sur la qualité de vie et le confort de leurs victimes.

  • Si ces derniers passent des heures entières minées par leurs obsessions et leurs compulsions

Exemple : Se laver les mains toutes les 5 minutes sans pouvoir s’arrêter.

  • S’ils sont conditionnés par leur peur, leur angoisse…et ne peuvent plus mener une vie normale

Exemple : Se lever plusieurs fois la nuit pour vérifier que toutes les portes et fenêtres ont bien été fermées.

Alors là, les troubles doivent être traités ex tempore.

Tocs et tics : Quels traitements ?

In extremis, les tocs et les tics sont traités avec des médicaments ou chirurgicalement.

Mais les deux sont évitables.

Aujourd’hui, on sait que la TCC offre des résultats plus que prometteurs contre ces troubles.

A titre d’exemple, découvrez comment « Soigner les tics nerveux avec la TCC »

Imagerymajestic © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

  • les tacs tics
  • liste de tic et de tocs

Les tics et les tocs peuvent être pesants pour un enfant.

Ils peuvent l’embarrasser, surtout lorsqu’ils font rire son entourage.

Votre enfant souffre de tics et tocs ?

Tics et tocs : Ce qu’il faut faire quand votre enfant tique…

Voici quelques astuces qui pourront l’aider.

Tics et tocs : Qu’est-ce que c’est ?

Les tics et les tocs sont fréquents chez les enfants. Et comme chez les adultes, ils ne les contrôlent pas.

Les tics en particulier se manifestent par des clignements d’yeux, des mouvements de la bouche, des mains, de la tête…

Tout cela, bien sûr, involontairement.

Lorsque les tics sont dits « complexes », ils peuvent se manifester par des mouvements plus appuyés, qui ne passent pas inaperçus.

Comme le fait de sautiller, de mimer les mouvements d’une autre personne, de battre des mains sans raison ou de dire des insanités…

Tics et tocs : Ce n’est pas si grave !

En fait, vous avez déjà trouvé la solution !

Face à un enfant qui tique, on a l’habitude de dire « C’est le stress. Ça passera quand il sera plus calme ».

Et vous avez totalement raison ! Ça va effectivement passer, au bout de quelques mois voire quelques années.

Les tics partent souvent avec l’âge.

Mais cette règle s’applique également à vous ! Vous devez vous calmer, ne dramatisez pas.

Si vous paniquez, vous allez transmettre votre stress à l’enfant, et la crise va s’aggraver.

Tics et tocs : Quand consulter ?

Lorsque votre enfant souffre de tocs, consulter un spécialiste est toujours conseillé.

De même, s’il s’agit de tics sévères comme la coprolalie, la palilalie ou l’écholalie.

La psychothérapie comportementale peut travailler aussi bien sur les tocs et les tics, que sur l’élément qui les a déclenchés.

Cette thérapie peut apprendre à votre enfant à gérer le stress, à faire face aux rires et aux critiques des autres.

Et ce, jusqu’à ce que les tics et les tocs passent.

A lire également : « L’hypnose, un bon remède pour guérir des toc ».

Ambro © freedigitalphotos.net

Autres articles

Hypnose pour arreter de fumer : savez-vous pourquoi c’est si efficace ?

Irene

Algodystrophies : La guérison par la visualisation mentale, possible !

Irene

Comment surmonter une rupture amoureuse avec l’hypnose ?

Irene

Arreter de fumer par hypnose

Irene

Reprogrammation du subconscient : Le secret de votre réussite…

Irene

soigner un chagrin d amour

Irene