Image default
Immobilier

Les avantages d’une vente à réméré

La vente d’un bien immobilier à réméré est une solution extrême prise suite à la restructuration de dettes ainsi que la demande de délai de grâce lorsqu’un emprunteur croule sous les dettes. Le réméré est une formalité par laquelle le vendeur se réserve le droit de racheter dans un certain délai le bien cédé. Dans le cadre de ce type de vente, C’est le notaire qui se charge de la supervision. Le vendeur ou le cédant temporaire durant temps garde son statut de propriétaire. Il peut ainsi occuper la maison, à condition de verser du loyer ou d’indemnités d’occupation à l’acheteur. Lorsqu’il arrive à rembourser le prix principal ainsi que les frais de l’acquisition dans les délais impartis, il redeviendra le propriétaire.

Vente à réméré : à qui s’adresse-t-elle ?

La vente a réméré  ou vente avec facilité de rachat est en général une transaction financière concernant les emprunteurs qui son propriétaire de leur bien immobilier faisant l’objet d’un interdit bancaire. En fait, ils sont fichés au FICP et leur situation de surendettement ne leur permet pas d’avoir une restructuration de dettes auprès d’un organisme de rachat. Il s’agit aussi d’une alternative qui intéresse les emprunteurs qui ont impérativement besoin de fond ou de liquidité, pourtant, la banque ne peut pas les accorder le crédit qu’il leur faut. Le bien immobilier peut s’agir d’un appartement, d’une maison ou d’un local professionnel, des murs commerciaux ou autres. L’opération est aussi parfaite pour les débiteurs qui ont des biens pouvant être saisis par les créanciers. Dans ce cas, ils ne sont plus obligés de vendre aux enchères l’immobilier afin de payer leurs dettes.

Les avantages d’une vente à réméré

La vente a réméré présente de nombreuses solutions. Parmi ses avantages majeurs, c’est le fait qu’il s’agit d’une solution sans risque pour sortir du surendettement. En fait, le vendeur n’est pas obligé de quitter le bien immobilier vendu et les meubles ne sont pas saisis. Il peut également sauver la face si vous ne souhaitez pas que votre entourage ne sache. Toute l’opération est en fait gardée secrète. Si jamais l’emprunteur n’arrive pas à racheter le bien, il peut toujours choisir un bail locatif. L’un des points positifs de cette solution est aussi le fait qu’elle est beaucoup plus rentable par rapport à une saisie judiciaire pour le cédant temporaire. C’est un procédé adapté aux personnes qui se trouvent en situation financière un peu difficile. Elles peuvent ainsi compter sur un éventuel financement pour exercer leur droit à réméré. Aussi, ils ne risquent pas de perdre ou de se faire expulser de leur bien immobilier.

Vendre son bien immobilier à réméré

Ce type de prêt sur gage est actuellement proposé par des agences immobilières ou des sociétés de courtage. Il est aussi possible actuellement de collaborer avec les « rémérés immobiliers ». Ce sont des agents spécialisés dans ce type de transaction. Mais comme tout choix de professionnel, il est important de faire le bon choix. Tout d’abord, il faut collaborer avec un intermédiaire qui a une carte « T » ou carte « Transactions sur immeuble et fonds de commerce ». Plus précisément, le propriétaire surendetté et fiché à la banque de France peut choisir cette solution si la restructuration de dettes est refusée. Mais, il doit tout de même être conscient qu’il s’agit réellement d’un contrat d’acte de vente du bien. Il ne peut pas donc récupérer une partie de l’argent investi dans les taxes, les frais d’agences ainsi que les frais de notaire. Le vendeur n’aura qu’une partie de l’argent au moment de la levée de la vente à réméré ou encore l’exercice du droit de rachat. Il s’agit d’une opération assez coûteuse, donc, elle pourra estimer si le bien en vaut la peine.

Related posts

Pourquoi investir dans l’immobilier neuf ?

Irene

La SCPI est un des investissements le plus choisi par les épargnants

Claude

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Irene

Les questions à se poser avant d’investir dans l’immobilier

Claude

Investir dans l’immobilier sur la Côte d’Azur : quelles villes ?

sophie

PTZ+montants, plafonds et conditions chiffrées

Tamby