1000fom.org
Image default
Santé

Retrouver le mouvement naturel du pied dans la course

Mouvement contraint et mouvement naturel

Pour beaucoup d’entre vous, aller courir est le moyen le moins cher, le plus pratique et le plus efficace pour faire votre dose hebdomadaire de cardio. Encore faut-il que ce sport se fasse de la meilleure manière qui soit, et mine de rien, bien courir sans trop solliciter les articulations, ce n’est pas si simple que ça…

Mouvement contraint contre mouvement naturel

Depuis le milieu des années 80, les théoriciens de la chaussure de sport nous ont toujours dit que nous ne savions pas courir naturellement, que spontanément, notre pied n’était pas conçu pour courir et qu’il lui fallait donc un « support ». La conception classique de la chaussure de sport a donc toujours suivi ce schéma : un amorti important sous le talon, afin de guider le pied dans sa foulée.

Le problème de cette conception est qu’au fil des années, on s’est petit à petit rendu compte que le mouvement du pied dans la course n’était plus naturel. Ainsi, en portant des chaussures de sport classiques, en courant, on s’habitue à attaquer la foulée en ayant un point d’appui sur le talon, ce qui n’est plus le mouvement naturel du pied : c’est un mouvement contraint. La contrepartie est que par conséquent, au moment de l’impact, le point de contact entre le pied et le sol est très petit : la pression qui va s’exercer sur le pied est donc très grande, ce qui va occasionner un choc important sur les articulations, au niveau du molet, du genou et de la hanche.

Pour éviter cela, pour avoir une meilleure foulée, plus saine pour le corps, il faut retrouver le mouvement naturel du pied.

Comment atteindre le mouvement naturel ?

Dans la course pieds nus, le pied n’a pas du tout le même point d’impact. En effet, en courant pied nu, on se rend compte que le mouvement naturel du pied consiste à poser tout d’abord le pied légèrement en dessous de la base des orteils. La surface d’appui est donc plus grande, ce qui exerce donc une pression moins grande sur le pied et répartit l’effort sur tout le pied. Moins de sollicitation des articulations et un meilleur travail de tous les muscles du pied. C’est donc une manière beaucoup plus saine pour le corps de courir. Si vous avez l’habitude de courir plusieurs séances par semaines, cela peut faire une vraie différence.

Cela veut-il dire qu’il faut aller courir pied nu ? Evidemment c’est une solution, mais si nos ancêtres pouvaient gambader joyeusement dans la savane, dans nos jungles urbaines modernes, il vaut mieux être prudent et avoir le pied bien protégé. Vous pouvez par contre, pour retrouver les sensations de la course pied nu, porter des chaussures de type Five Finger.

Pour ceux qui n’oseraient pas franchir le pas, sachez que les grands fabricants de chaussures de sport (Nike, Reebok, Adidas) ont sorti des modèles de chaussures un peu plus classique dans leur design, très très flexibles, qui permettent de redonner au pied, dans la course, un mouvement naturel, comme si le coureur était pieds nus, tout en offrant un degré de protection et de maintien du pied optimum et adapté à la course en milieu rugueux, urbain ou accidenté. Essayez par exemple les Nike Free, les RealFlex chez Reebok ou encore les ClimaCool chez Adidas.

Retrouver le mouvement naturel du pied changera votre manière de courir et de faire du cardio, pour un corps toujours en meilleure santé, plus en forme et plus à même de progresser. Vous basculez quand ?

A vos succès sportifs,

Fabien

Autres articles

Tout savoir pour ouvrir sa salle de sport

Irene

Bien-être : de quoi s’agit-il ?

administrateur

Les ingrédients d’une bonne barre de protéine

Irene

Comment lutter contre la calvitie : nos conseils

Tamby

Réussir un thé glacé maison sain pour s’hydrater cet été

Irene

La Zumba, s’entraîner en dansant !

Irene