1000fom.org
Image default
Santé

thé, café, musculation, bruleur de graisse, thé vert,

Thé, café et musculation

L’un comme l’autre ont leurs adeptes, leurs accrocs et leur public… mais quand il s’agit de regarder l’effet sur notre métabolisme de nos tasses de café ou de thé qu’en est-il vraiment ?

Travailler plus pour bruler plus

D’abord, que ce soit la caféine ou la théine (qui sont en réalité au niveau chimique la même molécule), les deux ont un effet excitant c’est bien connu (d’ailleurs vous devriez d’en prendre le soir sinon votre sommeil risque d’en être quelque peu agité, privilégiez le déca ou une infusion).

C’est ce qu’on appelle la thermogénèse ou l’effet thermogénique, qui va augmenter le métabolisme temporairement dans les heures qui suivent l’ingestion de caféine ou de théine. L’effet n’est pas énorme, mais il existe et fait partie des effets de ces boissons. Bien sûr inutile de s’en gaver à outrance, cela n’améliorera pas vos performances plus que cela et risque de vous rendre dépendant. Plus de 400mg de caféine, pour un homme, peut vous mettre dans la zone rouge (il faut compter 4 tasses maximum pour rester en dessous de cette limite, et avec ça vous serez déjà bien reveillé, croyez moi !). Pour le thé, on peut monter jusqu’à 6 tasses dans les cas extrêmes. Mais d’une manière générale une ou deux tasses par jour de café vous suffiront pour en tirer le meilleur bénéfice pour votre corps, sans tomber dans la dépendance. Si vous préférez le thé, et on verra par la suite que c’est un peu plus judicieux, alors vous pouvez monter à 3 à 6 tasses, c’est l’idéal.

L’arme secrète du thé vert

Si vous vous êtes renseigné un peu, vous avez surement entendu parler du thé vert et de ses bienfaits. En fait, cela provient des antioxydants dont toutes les pubs nous bassinent et que l’on trouve effectivement en abondance dans le thé, et surtout dans le thé vert.

Ils proviennent en fait de molécules que l’on appelle les catéchines, qui participent à l’élimination des graisses, notamment autour de la ceinture abdominale ! Plusieurs études, dont une de la Shanghai Medical School a démontré (en comparant les effets sur des sujets à qui on avait donné un placebo) une réduction significative du poids et de la masse grasse chez le groupe qui avait consommé régulièrement du thé vert au cours de l’expérimentation.

Pourquoi le thé vert plutôt que le thé noir ? En fait le thé vert n’est pas séché, il subit un traitement thermique avant l’exportation qui fait qu’il ne s’oxyde pas : il est donc plus riche en antioxydants et donc en catéchine ! Les effets de ces molécules durent environ 24h donc boire du thé vert tous les jours est un bon moyen de garder votre taux d’antioxydants au beau fixe et d’aider votre corps à progresser vers une belle taille et la silhouette que vous voulez atteindre. Attention tout de même, les tanins du thé s’opposant à l’assimilation du fer et des protéines, le thé est à prendre en dehors des repas et des collations, pour éviter toute interférence avec votre prise de protéines.

Il va de soi que si vous ne faites que boire du thé sans vous exercer ou surveiller votre alimentation… vous n’irez pas bien loin !

A vos succès sportifs !

Fabien

Autres articles

Des huiles essentielles pour bien préparer la rentrée

Journal

Profiter de l’été pour moins manger et perdre du poids

Irene

Machines ou haltères : charges libres contre charges guidées

Irene

Pourquoi envisager une greffe de cheveux en Turquie ?

administrateur

Les cuissons de l’été

Irene

Retrouver le mouvement naturel du pied dans la course

Irene