1000fom.org
Image default
Santé

Le sauna après l’entraînement : une clef de la réussite ?

Le sauna : j’y vais ou je l’évite ?

A nouveau une question posée par un lecteur de ce blog, qui s’inquiète quand à l’utilisation du sauna après l’entraînement, notamment dans le cadre de sa prise de masse. Excellente question qui mérite que l’on s’attarde un peu plus sur cette boîte mystérieuse qu’est le sauna, qu’on retrouve dans de plus en plus de salles de sport !

Le mythe du sauna

Le premier préjugé sur le sauna à casser tout de suite est le suivant : on ne perd pas de poids en allant au sauna !!!! Si c’était aussi simple, je pense qu’il y aurait beaucoup moins de problèmes d’obésité en France et dans le monde ! En fait au sauna, on ne fait que transpirer et donc perdre de l’eau, en aucun cas on ne fait fondre de « graisse » ou de « surpoids ». Il n’y a donc pas trop d’inquiètudes à avoir dans le cadre d’une prise de masse : ce n’est pas en allant dans le sauna que les muscles vont fondre !

Les effets classiques du sauna sont simples : une forte transpiration, une amélioration du flux sanguin et une ouverture des pores de la peau. Ok jusque là mais donc qu’est-ce que ça peut bien apporter aux sportifs ?

Les effets en musculation

Il y a quand même de véritables effets bénéfiques à utiliser un sauna dans le cadre d’un programme de musculation/remise en forme, mais ils ne sont pas aussi spectaculaires qu’on pourrait le penser. Tout d’abord, les pores de la peau sont plus ouvert et le corps transpire abondamment : on peut ainsi se libérer plus facilement des toxines, ces particules métalliques/polluantes qui pullulent dans l’organisme. Cela ne contribue pas à avoir de plus gros muscles, mais à se sentir mieux dans sa peau, ce qui ne peut pas être une mauvaise chose…

Non le véritable effet positif du sauna pour le sportif, c’est son aide à la récupération. La température du corps augmente et par conséquent, l’effet sera de réduire les douleurs musculaires qui pourraient surgir à l’issue de l’entraînement et donc d’avoir au final une meilleure récupération musculaire. Et quand on sait que la récupération joue pour beaucoup dans la construction musculaire, on comprend l’importance de la chose. Le sauna, en outre, permet également un meilleur sommeil et une meilleure libération de l’hormone naturelle de croissance musculaire du corps. Ce sont donc d’autres points bénéfiques à ajouter au sauna.

Quelques astuces pratiques

Voici tout de même quelques conseils pour profiter au maximum de votre séance dans le sauna :

  • Prenez une douche bien chaude avant, histoire de commencer à ouvrir un peu les pores et à les préparer à la séance de sauna.
  • Prenez avec vous une ou deux serviettes (l’une pour le corps, l’autre roulée en boule sous la tête) et une bouteille d’eau ou de fluide électrolyte (type Gatorade).
  • Restez dans le sauna 10 à 15 minutes, en variant les localisations : faites 5 minutes en bas, 5 minutes au milieu et 5 minutes en haut : la température n’est pas la même à tous les étages !
  • Faites des séances 1 à 2 fois par semaine, plus souvent ce n’est pas forcément utile.
  • Un dernier conseil et pas des moindres : évitez de passer au sauna directement après l’entraînement ! L’idéal c’est d’y aller 3 à 6 heures après la séance… bon quand le sauna est aussi dans la salle de sport, ce n’est pas forcément pratique. Mais essayez de ne pas y aller tout de suite après : prenez votre douche, socialisez un peu dans les vestiaires, discutez avec les coachs… et 10 à 30mn après la séance attaquez le sauna.

Il n’y a donc pas trop d’inquiétudes à avoir : le sauna ne vous fera pas « fondre » vos muscles, mais il ne vous aidera pas non plus à fondre vos graisses rebelles. Par contre, bien utilisé, il peut vous aider à optimiser la récupération et à avoir une meilleure construction musculaire après l’entraînement. Alors, vous commencez quand ?

A vos succès sportifs !

Fabien

Autres articles

Pourquoi envisager une greffe de cheveux en Turquie ?

administrateur

Nutrition sportive: aliments sains et compléments alimentaires adaptés

Irene

Le stress : définition et symptôme

administrateur

Nutrition : le calme avant les fêtes…

Irene

Les bons réflexes pour s’entraîner quand il fait chaud

Irene

Que faire en cas de coup de barre à la salle de musculation ?

Irene