1000fom.org
Image default
Santé

Les conseils des nutritionnistes olympiques

Nutrition des athlètes olympiques

Pour fêter le démarrage des JO, voici quelques conseils des préparateurs physiques des athlètes partis à Londres aux Jeux Olympiques. Comme vous le savez, l’entraînement, la répétition ne suffisent pas à être au top. Il faut aussi savoir être un vainqueur dans l’assiette.

1.    Ne pas sauter le petit déjeuner !

Premier conseil des nutritionnistes qui suivent les athlètes : ne pas sauter le petit déjeuner. Notamment pour les coureurs de longue distance, ne rien manger le matin, c’est sacrifier l’efficacité de son programme de nutrition. S’il y a bien un repas à ne pas louper, c’est celui-là, d’autant plus qu’il peut être riche en glucides, même si vous êtes en période de sèche : c’est un des moments où le corps en a le plus besoin !

2.    Bien rester hydraté

N’attendez pas d’avoir soif pour boire. D’une manière générale, il faut compter environ 30cl d’eau par kg de poids de corps sur la journée. Si vous pesez 70kg, il vous faudra donc environ 2,1L d’eau pour avoir la bonne hydratation sur la journée. Si vous pesez 80kg, ce sera plutôt 2,4L pour la journée… et ainsi de suite.

3.    Manger de toutes les couleurs

Un conseil simple et qui remplace assez facilement le « 5 fruits et légumes » qui n’est pas forcément le plus pertinent. Ce que les préparateurs physiques recommandent aux athlètes pour rester en bonne santé et ne pas subir les effets d’une carence, c’est de manger dans son assiette de toutes les couleurs : vert, rouge, jaune (légumes), rouge, blanc (viande)… plus l’assiette regorge de couleurs mieux c’est !

4.    Ne pas oublier les apports en fer 

C’est un des éléments à incorporer dans votre programme de nutrition pour éviter les carences et c’est pareil pour les sportifs de haut niveau. Les nutritionnistes olympiques recommandent à leurs athlètes de manger des viandes rouges, des céréales complètes ou encore de l’avoine pour avoir leur dose de fer (et dans les épinards y’en a pas tant que ça !).

5.    Préparer ses repas à l’avance

Les athlètes olympiques sont souvent en déplacement, et pas toujours avec leur staff technique. Ils savent donc préparer leurs repas à l’avance pour réussir à ne pas se louper sur leur programme de nutrition. C’est donc une idée que vous pouvez émuler : préparez le dimanche soir vos repas pour la semaine, en préparant quelques boîtes ou quelques snacks protéinés (shakes, barres…) que vous pourrez utiliser pendant la semaine.

Puissent ces conseils vous aider en cette période olympique à performer à votre top niveau !

A vos succès sportifs,

Fabien

Autres articles

thé, café, musculation, bruleur de graisse, thé vert,

Irene

Tout ce qu’il faut savoir sur la connexion corps/esprit

Irene

Le top 6 des pires exercices de musculation

Irene

Pour quelles raisons contacter un médecin de garde ?

Journal

Le plateau de fruits de mer décomposé !

Irene

Le juste poids à soulever en musculation : intensité et charge

Irene